Stéphane Bannwarth

C’est un cadeau de pouvoir travailler au quotidien avec Stéphane Bannwarth.
Ce grand bonhomme est calme mesuré et sage, mais sa capacité d’émerveillement et sa soif d’apprendre sont sans limites. Depuis sa reprise du domaine familial, il n’a de cesse d’aller plus loin, de comprendre et de respecter le vivant et les personnes qui l’entourent.

Les grandes mains de Stéphane sont toujours en mouvement, adroit et inventif il n’a de cesse d’améliorer l’existant, de mettre au point des outils plus performants, plus adaptés à la pratique de la viticulture en agrobiologie. Avec son père, ils connaissent le travail du bois et du métal, ce qui leur permettent d’améliorer l’existant voire de l’inventer dès qu’un manque se fait sentir.

Dans ses vignes, Stéphane observe, compare, teste sans cesse, il écoute et porte son attention sur des détails qui deviennent importants sous ses yeux. Sa pratique de la viticulture se fait de plus en plus légère, tous les gestes sont questionnés pour n’en garder que l’essentiel, l’utile et le plus respectueux de son environnement. Il renforce la biodiversité en plantant haies vives autour de ses parcelles et expérimente la présence d’arbres au milieu des trop monocordes rangs de vignes.

Les jolis terroirs fertiles souvent de loess qui entourent le domaine produisent sous les bons soins de la famille Banwarth des vins fruités, toujours frais souvent flatteurs dans leur jeunesse. Mais c’est au vieillissement qu’ils révèlent un classicisme élégant et racé, des textures surprenantes et des minéralités impressionnantes.

Dans la cave notre calme et mesuré Stéphane se révèle plein d’audace et d’innovation. Il tente des pétillants élaborés avec des raisins surmurris, tente des élevages oxydatifs en barrique sur des vins à sucre résiduels…
Depuis la visite d’un stagiaire géorgien, il s’est piqué de confier certaines cuvées à la terre. Il installe de nombreuses Qwery, amphores traditionnelles de Géorgie et en fait un nouveau terrain de jeu et de connaissance.

C’est une fierté pour notre aventure d’avoir Stéphane, ses ressources et ses questions et c’est un bonheur de boire ces vins.